À tous les pseudos-spécialistes canins, lisez et apprenez!

Étant donné cette folie actuellement, la crainte de chiens méchants. Tous les pseudos-spécialistes sortent de leurs trous, l’odeur de l’argent les attirent! Ben oui! les nouveaux règlements obligent les municipalités à chercher désespérément des comportementalistes, moniteurs d’éducation canine, dresseurs… Mais comment savoir s’ils sont professionnels ou non? Ça c’est compliqué, la raison est fort simple le Québec n’approuve aucune formation canine. Ben non! c’est du privé et pas reconnus, ni régis par un organisme professionnel. Il ni a que le policier maître chien et le vétérinaire comportementaliste ( il y en a pas beaucoup) et j’espère que vous avez les moyens!!

J’ai trouvé une formation mais européenne , Cynopsy était la meilleure alternative car au moins elle me fournissait des numéros d’enregistrement, un pour l’Europe, pour les États-Unis et pour le Canada. Une étude complète, un peu onéreux mais approfondie, qui est basé sur le respect de l’animal et sa compréhension.

Il y a des bons comportementalistes ou autres professionnels canins, ça pas de doute! Mais comment les reconnaître. Ils ne sont pas régis, ni reconnus, comment dans ce cas encadré une formation. Je trouve que de donné la responsabilité a n’importe qui, de décider de la vie ou de mort d’un animal est irresponsable et je m’interroge sur la légalité d’un tel geste!

Pourquoi, ce n’est pas dans ce cas un policier maître-chien ou le vétérinaire comportementaliste qui évaluerait le chien! Ha ben oui! je sais, ils sont dispendieux et les municipalités ne veulent pas payer pour ça! Et il y en a pas beaucoup non plus! Je pense pas de toute façon que le policier a le temps pour une si grosse tâche. Le gouvernement devrait mettre en place une formation, qui cette fois sera reconnus, ainsi tout l’monde aura la même façon de faire et éviter le n’importe quoi actuel !

Les thérapies et rééducations comportementales est une vraie « guerre psychologique » que les propriétaires vont devoir mener contre leur animal, voir même contre eux et dans la plupart des cas les deux en même temps!

Dans le cadre des comportements dérangeants, il faut considérer le fait que si le chien exprime ces attitudes indésirables, c’est qu’il a l’énergie et le temps suffisant pour le faire.

Le but est d’orienter le propriétaire vers des possibilités sans pour autant faire croire que des solutions  » toutes faites » existent.Chaque chien est différent, c’est au comportementaliste de s’adapter. Il faut garder à l’esprit que le chien n’a aucun intérêt intrinsèque à modifier son comportement. La moindre erreur sera donc pour lui un message clair  » persévérer est un acte payant ».

Le meilleur moyen de lutter contre un problème de comportement est de ne pas le laisser s’installer. Je m’explique…

Les dépenses d’énergie sont importantes et pourtant  beaucoup de chiens familiers en manquent. L’exercice va permettre de canaliser l’énergie et les émotions du chien, ce qui va influer positivement sur le développement de bons comportements. Les exercices devront être sélectionnés pour coller au mieux avec les besoins instinctuels typiques, selon la race et la personnalité individuel de l’animal.

C’est toujours du cas par cas, on ne peux pas généraliser, c’est l’erreur la plus commise. Un mauvais choix d’un simple exercice peut avoir de lourdes conséquences!

Dans presque 80% des cas, les problèmes comportemento-relationnels ont une origine prenant forme du ( côté poignée de la laisse) L’humain est, ou crée le problème.

Les acquis positives et aux bons moments,  et les expériences de vie peuvent être de très bons outils de prévention, notamment pour limiter l’influence génétique.

Les acquis négatifs, vont conduire le chien a avoir des comportements inopportuns, de défaillances de communication, une mise en avant des prédispositions indésirables etc…

Une grande partie des problèmes de comportements peut trouver son origine dans l’anxiété de l’animal. Un chien anxieux doit être analysé avec soin et sans contrariété. Nous ne voulons pas traumatiser l’animal, mais bien comprendre l’origine de cette anxiété, pour ensuite faire un protocole approprié, selon la cause et sa description psychologique. Des milliers de causes sont possible!

Une prédisposition génétique dérangeante sera générée notamment par l’adaptation de l’environnement et l’information que le propriétaire possède.

Donc il est important de s’assurer de la provenance du chien. D’où vient-il? Comment étaient les parents? Dans quel environnement il a grandit! etc… Un chien descendant d’une lignée de ( craintifs) aura probablement un comportement à tendance craintive.

LE MANQUE DE RÈGLES !!!

Il se traduit par l’avènement d’un chien-roi. Volontaire ou non, le manque de règles peut être aussi le fruit d’erreurs éducatives. Si 9 fois sur 10 monsieur x ne réagit pas aux sollicitations de son chien pique-assiette et qu’une seule toute petite fois sur 10, il cède et donne au chien salivant devant la table une petite miette de pain, dans la tête de ce dernier cela valait l’coup d’opter pour ce comportement. Il recommencera alors à quémander, car la règle était flexible. Il choisira lui-même ce qu’il est profitable de fixer ou non.

images (1)

Le chien peut être malade aussi, il est important de s’assurer qu’il soit en santé. Car le comportement dérangeant est peut être le résultat d’une maladie.

Toujours garder à l’esprit  la loi de THORNDIKE. Tout comportement ayant engendré une réponse agréable aura tendance à se reproduire. Tout comportement ayant engendré une réponse désagréable aura tendance à être évité. Tout comportement n’ayant engendré aucune réponse aura tendance à disparaître!

C’était un minuscule résumé de tout ce que l’on doit prendre en considération avant d’entreprendre une thérapie comportementale. Faire un protocole peut prendre 3 heures, il s’agit de faire une évaluation approfondie du chien.

Pour conclure, prenez le temps de discuter avec votre comportementaliste ou autres professionnels. Expliquer lui vos attentes, de vous racontez des cas antérieurs, quels sont ses méthodes, utilise t-il un protocole et lequel ou lesquels.S’il vous parle de méthode miracle, qui fonction a tous les coups! qu’il sera facile et rapide de régler ça! Passez au suivant! Si il utilise collier étrangleur, ou collier électrique, pire le collier à pointe, Passez au suivant! Si il ne vous demande pas l’historique de votre chien, son âge, castré ou non, sa provenance, passez au suivant! 

références http://www.comportementaliste-associationcad.org/
http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-de-l-ethologie-reperes-chronologiques/
http://www.comportementaliste-associationcad.org/

 

Publicités

Publié par

lyne lauzon

http://www.blurb.ca/b/7782427-bon-ma-tre-bon-chiot www.canins.ca

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s